27 février 2021

Les accessoires incontournables du Gravel

Pour pleinement profiter de son Gravel, il faut rajouter quelques accessoires incontournables très utiles qui permettront alors de l’exploiter pleinement et de profiter de toutes ses possibilités.


Comme tous les vélos, le Gravel est vendu nu. Il faut lui rajouter pédales, matériel de secours, gps, porte-bidons pour qu’il soit prêt à rouler ! Voyons comment choisir ces compléments et autres accessoires incontournables.

Les pédales chaussures

Pourquoi ne pas utiliser ses chaussures et pédales de route sur son Gravel ? Rien ne l’empêche en fait techniquement. Mais d’un point de vue pratique, c’est autre chose ! En effet, sur le bitume pas de différence avec un vélo de route. Mais avec le Gravel on peut être amené à s’arrêter pour manger, visiter… Et marcher avec des cales de route, c’est pénible. En Gravel, on roule aussi sur du non revêtu.

Et là on peut marcher sur des sols meubles mais on peut aussi sortir le pied pour retrouver de l’équilibre. On a donc besoin de chaussures et de pédales qui évacuent la boue et s’enclenchent sur les deux faces. C’est mieux. On s’équipera donc d’un matériel type cyclo-cross ou VTT. A vous de voir s’il vous faudra ou non des crampons métalliques sous les semelles.

Credit : Shimano

Le GPS

Sur la route on s’en sort toujours. Dans les sous-bois, moins. Pour s’orienter il faut donc un compteur GPS capable de donner les traces en dehors des routes. On peut aussi avant de partir faire une photo des cartes de la région sur son smartphone en n’oubliant pas que les zones boisées où le Gravel évolue sont peut être des zones blanches en termes de couvertures GSM… On vous recommande donc d’être autonome. Si vous envisagez de très longues sorties, prévoyez aussi l’achat d’une batterie de recharge. Il y a des GPS très autonomes. Mais la norme est aux alentours des 15/20 heures. Sinon une carte et une boussole, c’est bien aussi !

Tous les GPS qui font cartographie ne gère pas forcément les chemins de terre. Vérifiez bien cela. Le Bryton 450 le fait ! Crédit Bryton

Le matériel de dépannage

On peut crever, avoir quelque chose qui se dérègle sur le vélo, et comme avec le Gravel, on s’aventure loin des sentiers battus, il faut être autonome. Et prévoyant ! Même si vous êtes en Tubeless, emmenez quand même une chambre à air adaptée (au moins) et de quoi démonter les pneus. Votre multi-outils se devra d’être complet et de disposer d’un dérive-chaine et éventuellement d’une clé à rayon en plus des clés les plus usuelles. Mettez tout cela dans une sacoche bien sanglée ! On n’oubliera pas la mini pompe. Même si vous utilisez des cartouches CO2, elle pourra vous servir à rétablir la pression de vos pneus.

On n’oubliera pas d’emmener du matériel pour réparer et avant tout une mini-pompe comme cette Zefal Air Profil. Crédit Zefal

Les porte-bidons et sacoches

Prenez du solide et de l’adapté à cette pratique. Tout est soumis à rude épreuve et les quelques grammes gagnés avec des composants légers ne seront pas vraiment utiles si le matériel n’est pas tenu en place. Cela vaut pour les porte-bidons qui sont très exposés et pour les différentes sacoches. Pour ces dernières, pensez au volume que vous allez vraiment avoir. Inutile de les bourrer, au mauvais moment vous pouvez être sûr que les fermetures lâcheront !

Donc intégrez le matériel que vous allez prendre avec vous, les vêtements, accessoires et aliments que vous emmener et n’hésitez pas à prendre plusieurs sacoches. Une de selle pour l’assistance mécanique, une de cadre pour l’alimentation et une de cintre pour les vêtements par exemple.

Les roues et les pneus

Bien évidemment votre Gravel est d’origine équipé de roues et de pneus, mais comme pour un vélo de route, on peut être tenter de le personnaliser pour l’adapter à sa pratique ou aux terrains d’évolution. Au niveau des roues, ce sera sur le gain de poids et la facilité d’entretien qu’on pourra travailler Dans certains cas on pourra également passer sur une autre dimension, les Gravel sont en 700, mais ils sont aussi parfois compatibles avec le 650 B ou 27,5.

Si vous roulez sur des terrains très cassant cake peut être très utile. Les pneus pourront également être adapté à votre pratique. Si vous évoluez sur des terrains meubles, vous n’aurez pas les mêmes besoins qu’un pratiquant sur sols durs et inversement. Maintenant la règle d’or c’est de conserver une chape avec une partie centrale  assez roulante.


Vous êtes fin prêt à enfourcher votre Gravel pour partir à l’aventure, alors pourquoi pas rejoindre Angers à vélo et participer à la Gravel Night ou la Gravel 100 ?

Envie de continuer à lire ?